Bien que la norme consiste à sauter à la corde avec des chaussures, il est tout à fait possible de faire de la corde à sauter pieds nus.

Cette pratique présente aussi bien des avantages (vos pieds respireront librement !) que des inconvénients, même si ces derniers concernent principalement les débutants.

Corde à sauter pieds nus : avantages et inconvénients

En faisant de la corde à sauter pieds nus, vous ressentirez mieux les chocs au niveau des pieds, vous permettant ainsi de perfectionner vos appuis. En revanche, parce que vous aurez logiquement moins d’amorti que si vous portiez des chaussures, cela peut être inconfortable pour vos pieds, notamment si vous débutez.

Il en va de même pour les douleurs aux tibias : lorsque l’on commence à sauter à la corde pieds nus, ces os sont stimulés d’une façon peu commune. N’ayez crainte : si au début, cela peut être douloureux, vos tibias (tout comme vos pieds) vont progressivement s’adapter et résisteront mieux à ces stimulations.

Par ailleurs, vos chevilles sont davantage maintenues lorsque vous faites de la corde à sauter avec des chaussures que si vous en faisiez sans — et c’est d’autant plus le cas si vous utilisez des chaussures montantes. Ainsi, en faisant de la corde à sauter pieds nus, le risque de vous fouler une cheville est plus important. Le risque s’amenuise cependant avec le temps, car comme nous l’avons vu plus haut, vous améliorerez petit à petit vos appuis.

Le dernier inconvénient de la pratique de la corde à sauter pieds nus est plus spécifique car il concerne les double et triple unders — voire quadruple, si vous êtes vraiment très au point.

En effet, parce que l’on saute plus haut lors de ces exercices, la retombée est tout aussi importante, ce qui risque d’endommager vos articulations des pieds et des chevilles, mais également des genoux et des hanches.

Bien que l’on améliore ses appuis avec de la pratique, il est préférable de s’en tenir à l’entraînement avec chaussures si vous réalisez ce type d’exercices.

2 conseils pour sauter à la corde pieds nus

  1. Utilisez une longueur de corde adaptée à votre taille* : cela réduira le risque de vous la prendre dans les pieds (et de vous fouetter les orteils — aïe) ;
  2. Évitez de vous entraîner sur des surfaces rugueuses/râpeuses et privilégiez les surfaces lisses, voire souples (sable, pelouse, dalle de sport). Par ailleurs, pensez à vérifier qu’il n’y a pas de cailloux, de brindilles et de verre là où vous vous entraînez.

* Bien entendu, ce conseil est valable que vous sautiez à la corde avec et sans chaussures.

Faire de la corde à sauter pieds nus ou avec des chaussures ?

Si vous venez de débuter le saut à la corde, il est recommandé de s’entraîner avec des chaussures.

 Lecture recommandée : Quelles chaussures pour faire de la corde à sauter ? 

Ce n’est que lorsque vous aurez acquis suffisamment d’expérience et que vous maîtriserez les bases de la corde à sauter que vous pourrez envisager de vous entraîner pieds nus.

Si vous avez toujours fait de la corde à sauter avec des chaussures et que vous vous lancez dans le saut à la corde pieds nus, cela peut vous demander un certain temps d’adaptation avant d’être à l’aise avec cette pratique. Commencez doucement, et augmentez progressivement votre volume d’entraînement !

Pour conclure, pensez à bien vous échauffer avant votre séance et à bien vous étirer après — que vous fassiez de la corde à sauter pieds nus ou avec des chaussures. Enfin, reposez-vous autant de temps que nécessaire entre deux séances : ne vous entraînez pas si vous ressentez des douleurs !

 Lecture recommandée : Faire de la corde à sauter tous les jours : bonne ou mauvaise idée ?