Qu’il fasse froid ou que vous soyez en télétravail, il est tout à fait possible de faire de la corde à sauter en appartement.

À vrai dire, cela dépend de l’étage où vous habitez … Si vous êtes au premier étage, cela ne gênera personne. En revanche, dès le deuxième étage, ça peut poser problème.

Voici donc 3 conseils pour réussir à faire de la corde à sauter depuis le confort de votre appartement, tout en maintenant de bonnes relations avec vos voisins !

Faites de la place

La première chose à vérifier avant de faire de la corde à sauter dans votre appartement, c’est de savoir si vous disposez de suffisamment d’espace pour vous entraîner.

Idéalement, vous devriez avoir 1 m devant et derrière vous, et au moins 80 cm de chaque côté. Pour cela, vous devrez probablement déplacer quelques meubles.

Pour pouvoir faire de la corde à sauter en appartement de manière sereine, assurez-vous également d’avoir une hauteur sous plafond d’au moins 3,5 m. Et bien entendu, évitez de vous entraîner sous une ampoule ou un abat-jour …

Si vous ne disposez pas d’un tel espace, vous pouvez toujours vous rabattre sur une corde à sauter … sans corde !

 ⏰ Bientôt sur PleineForme : Une corde à sauter sans corde ? 

Limitez le bruit

La principale préoccupation des personnes qui veulent faire de la corde à sauter en appartement, c’est bien entendu le bruit ! Celui-ci provient de deux sources :

  • le bruit de la corde qui frappe le sol (si vous utilisez une corde à sauter sans corde, le problème est automatiquement réglé) ;
  • le bruit généré par les sauts.

Pour limiter les nuisances sonores issues de ces deux sources, vous pouvez faire de la corde à sauter sur une surface épaisse, comme une dalle de sport, qui absorbera une partie des chocs.

Évitez de vous entraîner sur un tapis de gym (ou pire, un tapis décoratif) : en plus d’être inefficace pour réduire le bruit, ils peuvent glisser, ce qui augmente le risque de trébucher.

Idéalement, vous installerez la dalle de sport sur du carrelage ou sur toute autre surface, excepté le parquet ; même avec une dalle, ce dernier grincera inévitablement et cela risque d’irriter rapidement votre voisin du dessous.

Pour davantage limiter le bruit, vous pouvez utiliser des chaussettes anti-dérapantes (à éviter cependant directement sur du carrelage), ou même faire de la corde à sauter pieds nus.

Pour rappel, vous devez simplement faire glisser la corde sous vos pieds ; inutile donc de véritablement « sauter ». Sautillez légèrement et amortissez bien lors de la chute : en plus de réduire le bruit, vous gagnerez en agilité !

Parlez-en à votre voisin du dessous

C’est le dernier point de cet article, mais c’est probablement celui dont vous devriez vous occuper en premier !

Idéalement, c’est à vous de vous adapter à votre voisin, et non l’inverse. Il sera ainsi plus compréhensif si vous le prévenez à l’avance et saura à quoi s’en tenir. Ce serait embêtant qu’il ait besoin de monter à votre étage pour frapper chez vous et vous dire que le bruit l’importune !

Exposez votre projet d’entraînement en intérieur et demandez-lui à quels horaires cela ne le dérange pas que vous fassiez de la corde à sauter dans votre appartement.

D’une manière générale, les horaires à privilégier sont ceux durant lesquels les gens ne sont pas chez eux, soit entre 9 heures et 18 heures — majoritairement.

Malgré tout, il se peut que votre voisin préfère ne pas avoir à vous entendre sauter au-dessus de son salon ou de sa chambre …

Si c’est le cas, il vous faudra peut-être attendre l’arrivée des beaux jours pour vous entraîner en extérieur. D’ici là, vous avez toujours la possibilité de faire de l’exercice en intérieur, comme du gainage (statique ou dynamique) et du renforcement musculaire !